La Maison de Frémont

Histoire de la Maison :

Maison vassale de Imbolc, la Maison de Frémont puise ses origines dans la petite noblesse Française. Ambroise et Opale de Frémont furent les Faes protecteurs d’un petit baron qui  mourut sans descendance après la seconde croisade. Au retour de celle-ci Mordred Pendagron leur proposa de rentrer au service de la Maison Imbolc en conservant le domaine. Ils acceptèrent et inspirèrent la région tout en accueillant Faes et Deimons en leur murs. Aujourd’hui le château des De Frémont n’est plus, détruit qu’il fut lors de la Révolution. Le duc attendit près de 200 ans pour faire construire un bâtiment simple et fonctionnel comportant tout le confort moderne afin d’accueillir les Faes de la région dans son domaine. Ce qu’il a bien pu faire d’autre de remarquable depuis tout ce temps reste un mystère.

Dirigeants et personnalités :

Ambroise de Frémont :

Le Duc de Frémont, comme il aime à se faire appeler, est un personnage assez atypique. Amoureux des beaux arts et de la modernité, ce qui n’est pas commun pour un Tuatha relativement ancien, il cultive aussi une sorte de sympathie pour les Dragons, ce qui lui vaut des remontrances fréquentes de la part de sa compagne Opale et la méfiance des instances de la maison Imbolc.

Opale de Frémont :

Opale de Frémont pourrait apparaître comme étant la complémentaire idéale à Ambroise. Lui est un idéaliste, artiste et sulfureux, elle est sévère, âpre à la tâche et pragmatique. Tout les oppose mais tout semble les rassembler dans l’amour sans borne qu’ils se portent l’un à l’autre. Opale tente désespérément de remettre sa Maison dans les bonnes grâces de Morgane, c’est pourquoi elle prit sur elle de convier des invités de la Maison Reine de Imbolc pour les régaler du spectacle qui leur sera offert lors du sabbat.

Positionnement politique :

La Maison De Frémont n’a pas l’autorisation d’avoir un positionnement politique très différent de celui de la Maison Imbolc. Ceci est pour la version officielle, en sous main de Frémont est plus souple que sa Maison reine. Nécessité faisant loi, là où Imbolc dans son domaine fastueux et situé au beau milieu de Tokyo ne peut se permettre de transiger avec son idéologie, la Maison de Frémont se doit de composer avec les acteurs locaux pour continuer à vivre sereinement. Elle sait qu’elle peut compter sur l’appui de la Maison des Pendragon mais ce serait là un aveu de faiblesse, ce qui n’est pas vraiment le meilleur moyen d’être considérée sérieusement.

Composition du groupe pour le GN :

Les rôles du Duc et de la Duchesse de Frémont, les deux Tuathas, seront soumis à validation de la part des organisateurs. Les 14 places de la Maison Frémont sont complètes.

  • 2 Tuathas (0 place disponible)
  • 2 Épiphanes (0 place disponible)
  • 5 Pucks (0 place disponible)
  • 3 Firbolg (0 place disponible)
  • 1 Asura (0 place disponible)
  • 1 Deva (0 place disponible)