Dracs et Wyverns

Les dragons naissent sous deux étoiles différentes ou plutôt deux astres, la Lune et le Soleil. Les Dracs, dragons du Soleil sont l’incarnation de la puissance physique de ce peuple, leur apparat ainsi que leur habileté. Les Wyverns, dragons de la Lune sont l’élite intellectuelle et la partie sensible de ce peuple.

Les Dracs

Nés sous l’augure du Soleil les Dracs sont souvent les plus appréciés des représentants de leur peuple. Adaptables, ils vivent leur époque en la traversant et en se fondant à l’intérieur.

Chez les Rouges

Les Dracs rouges sont des orateurs fascinants, sans aucune difficulté ils se mettent en lumière et sont capables de rallier à leur avis tout un auditoire hostile. Ils respirent la sensualité et sont reconnus comme étant de fabuleux amants.

 Chez les Noirs

Ne pas énerver un Drac Noir semble être une manière assez sûre de conserver son intégrité physique. Puissants et musculeux  les Dracs Noirs sont des machines de guerre et à tuer. Heureux sont les personnes qui s’attachent leurs services car ce sont aussi des amis fidèles et francs.

 Chez les Verts

Les Dracs Verts  sont la partie sauvage de la noble race des Dragons. Ils vivent majoritairement en forêt ou au moins en retrait de la civilisation, vivant de chasse de cueillette et de la revente de leur artisanat à base de joaillerie. Les Dracs Verts ont un instinct fort ce qui les tire de bien des situations.

Les Wyverns

Les Dragons naissant à la lumière de la Lune sont les Wyverns. Bien plus effacés que leurs cousins solaires ils sont la partie discrète du peuple Dragon louvoyant dans l’ombre des Dracs pour la puissance de Mü.

Chez les Rouges

Un dirigeant serait bien avisé de ne pas s’économiser les services d’un Wyvern Rouge. Doté d’un sens politique hors du commun et d’une facilité pour les langues ces créatures font de parfaits diplomates ou conseillers. L’on dit que la pourpre des Cardinaux est de cette teinte en leur honneur.

Chez les Noirs

Si ils sont des créatures représentant la mort dans toutes ses formes c’est bien  les Wyverns Noirs. Discrétion, filature, assassinat et empoisonnement voici le credo de ces êtres. Un Wyvern Noir est immunisé à tous types de poisons et de maladies, certains disent mêmes à l’ackherite et secrète pour sa part son propre poison, une substance virulente, noire de jais et mortelle.

Chez les Verts

Le Wyvern Vert ne se sent bien que dans son laboratoire. Alchimiste besogneux cherchant à percer le secret du Grand-Œuvre, la pierre philosophale. Les essais nombreux et infructueux leur ont permis cependant de développer une science de l’herboristerie, des potions et des onguents d’une qualité exceptionnelle.

Les Dragons Blancs

L’aura de mystère autour de ces êtres est dense. Ils inspirent la crainte et le dégoût aux autres peuples ainsi qu’à certains de leurs congénères. Les Dragons Blancs sont les détenteurs du secret de la forge du fer froid ce qui les rend dangereux aux yeux des Faes ainsi qu’à ceux des Deimons. Considérés comme des parias par les uns, comme des mages prophétiques par les autres, leur place au sein des rangs draconiques n’est plus très claire depuis la disparition des Dragons Bleus, l’ancienne noblesse. Il n’a jamais été fait état de différence entre les Dracs et les Wyverns de cette caste.